La Corse à une heure de vol ...

Air Glaciers est une compagnie d'aviation hors du commun née en 1965 de la volonté d'un homme, Bruno Bagnoud, de sauver des vies même dans des conditions des plus ardues.
Aujourd'hui, il n'est plus besoin de présenter cette compagnie. Ses hélicoptères volent partout en Suisse, effectuant des sauvetages bien sûr mais aussi des reconnaissances, des reportages photos, des vaccinations animales, ....

Mais Air Glaciers signifie aussi AVIATION. Dans ce blog, nous nous efforcerons de vous présenter les milles et une possibilités que vous offre la célèbre compagnie avec ses appareils.

Se rendre à Calvi en une heure de vol, cela vous tente ? Venez découvrir nos offres et nos possibilités.

mardi 30 avril 2013

Quelques photos pour le plaisir des yeux !

Voici, comme souvent sur ce blog, quelques images de nos équipes en pleine préparation ! Photos prises lors du 6e Heli-Weekend, qui avait lieu sur l’aéroport de Granges (Soleure) les 27 et 28 avril 2013 derniers !







lundi 29 avril 2013

Vols en direction de l'Ile d'Elbe ? Nous vous les proposons !

Vous le savez, Air-Glaciers vous propose des vols au départ de Sion ou de l'aéroport de la Chaux-de-Fonds en direction de Calvi ou Figari (Corse) pendant toute la belle saison. 

Mais cette année, nous mettons également à votre disposition des vols pour l'Ile d'Elbe au départ des Eplatures !

Petite présentation de ces vols et de leurs avantages (parking gratuit pour votre véhicule, temps d'attente et de transfert réduits au minimum afin de profiter pleinement de vos jours de vacances, confort supérieur, service, etc.)

La vidéo se trouve sur le site de Canalalpha.ch



Toutes les informations sur nos vols pour la Corse ou l'Ile d'Elbe sur notre site internet.


Source : canalalpha

mardi 16 avril 2013

L'armée de l'air Suisse en quelques images

Aujourd'hui, juste pour le plaisir, voici quelques très beaux clichés des machines de notre armée de l'air Suisse :)


lundi 15 avril 2013

ATTENTION : risque d'avalanche fort par endroits



Avis à tous les skieurs, surfeurs, freestylers, et autres sportifs de l'hiver !
Avec le redoux enfin arrivé, le manteau neigeux est instable dans la journée et le risque d'avalanche est marqué, voire même fort, par endroit sur le territoire. Soyez TRES prudents, ne sortez pas des pistes balisées et demandez conseils aux guides et pisteurs. 


Watch out every one! Due to the spring, wich is really there now, and its temperatures, the avalanche risk is actually increasing these days : it's even high during the afternoon. So don't leave the slopes and ask for a guide otherwise.






Source : slf.ch

vendredi 12 avril 2013

Le point technique sur le sulfatage : réponses à vos questions

Bonjour à tous et merci de l’intérêt que vous portez aux sulfatages. Voici quelques lignes pour répondre aux interrogations que vous pouvez avoir à ce sujet.

Tout d’abord Air-Glaciers offre un service à des vignerons. L’hélicoptère est un outil à même titre que l’atomiseur, chenillard ou autre moyen technique de pulvérisation.

Le choix de philosophie de travail de ces vignerons, qu’elle soit selon une méthode de production intégrée ou biologique, leur appartient nous n’intervenons en aucun cas dans le choix des produits et plan de traitements.

Et oui d’une manière ou d’une autre tous ceux qui ont des vignes savent qu’il faut en prendre soin et les traiter pour récolter du raisin lors des vendanges. Le mildiou ou l’oïdium peuvent détruire complètement les récoltes. La prévention est indispensable.

Pour votre information, les secteurs traités sont à plus de 90% des zones en pente. Au niveau de la pénibilité du travail mettez un atomiseur sur le dos et essayez d’aller traiter dans ces coteaux…

Le temps de travail effectué par hélico est incontestablement plus écologique que tous les autres moyens. Il faut prévoir 3-4 minutes pour 1 hectare tandis que par voie terrestre cinq heures minimum sont à compter pour la même surface. Grâce à l’hélico, plus de tassement des sols et sauvegarde des murs en pierre sèche qui font partie de notre patrimoine et particularité de ces vignobles en terrasse.

Sachez que les dosages sont correctes, que les places de remplissage restent propres et que l’installation de traitement est rincée sur les cultures. Aucun papier ne traine ou restant de produits déversés n’importe où. Sur le plan écologique nous pouvons aussi vous informez que de grandes quantités d’eau sont économisées. En effet 100 lt d’eau pour un hectare - Avec d’autres moyens vous pouvez multiplier par 6 à 8.

Nous rappelons que les produits utilisés sont des fongicides (les plus doux) Pas d’herbicide ou insecticide ; aucune petite bête n’est tuée. Une liste stricte des produits est homologuée par l’Office fédéral de l’agriculture. Des démarches auprès des administrations pour utilisation des produits bio sont en cours mais tout n’est pas si simple dans les méandres de nos administrations fédérales et cantonales …. Toutefois nous avons bon espoir de commencer cette saison des secteurs en culture biologique – Cela fait 3 ans que nous faisons des essais sur le sujet. Merci de nous soutenir dans cette démarche !

Nous tenons aussi à vous rappeler que nous travaillons de manière professionnelle. Nos pilotes, notre service technique, nos équipages ont un savoir faire incontestable. Depuis 30 ans que nous collaborons avec les professionnels de la branche viticole, d’énormes progrès ont été réalisés et aujourd’hui nous apportons un service de grande qualité.

Très belle journée à tous

jeudi 11 avril 2013

L'XSpeedSki c'est dans quelques jours !

Ne manquez surtout pas dans deux jours à Verbier : la 10e édition de l'XSpeedSki de Verbier !


Pendant plusieurs jours, du 13 au 20 avril prochains, venez vous émerveiller devant l'élite mondiale de la vitesse à skis ! Vous aurez le plaisir d'être les témoins, notamment, de la finale de coupe du monde FIS ! 

Pour l'occasion, des équipes d'Air-Glaciers ont assuré le transport du matériel nécessaire à la mise en place de l'événement.

Toutes les infos sur le site de l'événement !

mercredi 10 avril 2013

Sulfatage en vidéo !

Nous vous parlions il y a quelques jours du début du traitement des abricotiers en Valais. Début mai, le traitement des vignes sera aussi débuté par nos équipes et se déroulera pendant plusieurs mois.

Voici, pour ceux qui ne l'avaient pas encore visionnée, une vidéo embarquée du sulfatage des vignes de notre beau canton ! Enjoy !

mardi 9 avril 2013

Ambulancier, un métier indispensable dans la chaîne de secours

Comme chaque mois, nous mettons en avant l'un des métiers qui nous font vivre. Aujourd'hui, nous vous présentons le métier ô combien indispensable d'ambulancier en la personne de David Neel. Un grand merci à lui et à tous ceux qui, comme lui, donne de leur personne pour sauver des vies.


1. Depuis combien de temps travaillez-vous chez Air-Glaciers ?
La société Air-Glaciers possède le service d’ambulances du district de Sierre. J’ai rejoint ce service il y a un peu moins de cinq ans.

2. Quelle est votre formation d’origine ?
J’ai effectué un apprentissage de dessinateur en génie-civil. Puis, j’ai commencé ma carrière dans le domaine des secours en Californie avec l’obtention du certificat d’ambulancier de niveau de base (EMT-B) et le brevet de patrouilleur américain. A mon retour en Suisse, je me suis vu attribuer par système d’équivalence le titre de « Technicien Ambulancier ». Cette équivalence m’a permis de compléter mon cursus avec deux années supplémentaires de formation qui ont débouché sur le Diplôme d’ambulancier, obtenu en 2005.

3. Quel a été votre parcours professionnel dans l’entreprise ?
J’ai fais une première apparition dans le service d’ambulances d’Air-Glaciers en 2000. A l’époque, j’étais employé comme Technicien Ambulancier auxiliaire pour la saison d’hiver 2000/2001. Au terme de cette saison d’hiver, j’ai poursuivi mon activité chez Air-Glaciers en tant qu’assistant de vol auxiliaire pendant la saison d’été 2001 avant de reprendre une position fixe cette fois dans le service d’ambulances. En 2002, j’ai fais une pause « Air-Glaciers » de six ans pour acquérir le Diplôme d’ambulancier. J’ai accompli la formation d’ambulancier Diplômé sur la Riviera vaudoise avant de réintégrer l’équipe du service d’ambulances Air-Glaciers de Sierre en septembre 2008.

4. Décrivez votre métier
Le métier d’ambulancier s’acquiert par une formation de niveau ES qui dure trois ans. Ces trois ans permettent d’alterner cours théoriques et pratiques, stages pré hospitaliers et stages hospitaliers, notamment dans les services des urgences, d’anesthésie, de psychiatrie, de pédiatrie et en salle d’accouchement.

Le rôle de l’ambulancier consiste à accomplir une première approche de patient pour identifier au plus vite les menaces vitales et ainsi accomplir les gestes salvateurs de base, le cas échéant. Dans l’intervalle, l’ambulancier doit engager les moyens de renforts adéquats (médecins, hélicoptère, désincarcération, police, etc.) de telle manière à perdre le moins de temps possible pour la suite de la prise en charge du patient. L’ambulancier entreprend ensuite les gestes de soins nécessaires sur site ou en route vers l’hôpital, comme l’administration d’oxygène, la pose de voies veineuses et l’injection de médicaments dans le cadre des délégations thérapeutiques en vigueur. En outre, il procède au relevage du patient en immobilisant les blessures potentielles en assurant la sécurité et le confort du blessé ou du malade. L’ambulancier transporte ensuite le patient dans l’établissement hospitalier le plus proche et le plus à même de soigner la nature du problème de celui-ci.
Entre les interventions, l’activité journalière est rythmée principalement par l’entretien et le contrôle du matériel, l’encadrement des étudiants ambulanciers, le développement des structures et procédures (Démarche Qualité) ainsi que par la formation continue personnelle.

5. Quels sont les avantages de ce métier ?
Les journées se suivent mais ne se ressemblent pas. La diversité des interventions implique une concentration permanente. Cela demande des facultés d’adaptation, d’improvisation ainsi que de précision qui empêchent la monotonie de s’installer. De plus, en fin de service, il reste régulièrement une impression d’avoir servit à quelque chose.

6. Quels sont les désavantages ?
La souffrance des gens peut user les esprits voir ronger le moral. Bien que l’activité journalière hors interventions soit conséquente, l’attente de l’engagement d’urgence peut être difficile à vivre. Les horaires de nuit entament la santé irrémédiablement et sournoisement. Les horaires de week-end et jours fériés perturbent la vie familiale et sociale. Les interventions peuvent être risquées voir dangereuses.

7. Qu’aimez-vous tout particulièrement dans ce métier ?
Hormis la possibilité d’effectuer des gestes techniques rapides, précis et salvateurs, il est vrai que le côté humain est particulièrement enrichissant. Nous sommes les témoins de la vulnérabilité humaine. Les gens nous laissent entrer dans leur sphère privée percée par une crise non prévue et de nature inconnue. Le réconfort moral et l’apaisement des souffrances physiques que nous sommes parfois capable d’apporter pendant notre intervention sont particulièrement satisfaisants. Le contraire est aussi possible et la réalité de notre impuissance nous fait garder les pieds sur terre.

8. Que pensez-vous du rôle de la société Air-Glaciers ?
Air-Glaciers est incontournable dans plusieurs domaines d’activités héliportés. Ses couleurs font parties du ciel bleu valaisan. La diversité des compétences acquises par le personnel tout au long de son histoire est une richesse qui je l’espère permettra d’assurer la pérennité d’Air-Glaciers. Pour ma part, je suis très fier de porter l’uniforme d’Air-Glaciers / La Maison FXB du Sauvetage pour l’image mais surtout l’histoire qu’il représente.

9. Qu’aimeriez-vous dire aux gens qui vont lire votre portrait et découvrir cette partie d’Air-Glaciers ?
La société Air-Glaciers, par son secteur sauvetage, est un élément incontournable des secours valaisans. Son activité paraît être considérée comme acquise et suffisante par la population valaisanne et ses politiques.
Or, le maintien de ce service à la population coûte cher, reste fragile et repose beaucoup sur la motivation des secouristes. Nos locaux sont parfois inadaptés, notre parc de véhicules et de matériel est un peu vieillissant, notre effectif pas toujours adapté à la demande et aux besoins potentiels. Je souhaiterais donc que notre activité soit considérée comme de la sécurité publique à part entière et, au même titre que les services de police, des pompiers et de la protection civile, voir les moyens alloués par le canton à notre secteur identiques aux services cités plus haut.

lundi 8 avril 2013

Le traitement des abricotiers du Valais a commencé

Nous vous en parlions l'année dernière à l'arrivée de la belle saison, la société Air-Glaciers est très présente dans le monde agricole valaisan. Il s'agit pour nos équipes de vous venir en aide pour le sulfatage : les vignes, le blanchiment de serres et tunnels, etc. 

Aujourd'hui, alors que le printemps se fait attendre, nos équipes du "Spraying Team" et leur Lama ont repris du service pour le traitement des abricotiers de la région.
Un travail méconnu qui n'en demeure pas moins très technique et important.

En effet, le traitement de ces arbres fruitiers nécessite de bien s'adapter à la période de fleuraison. C'est pourquoi la date exacte de sulfatage est toujours soumise à conditions. Par ailleurs, il est primordial de souligner la maîtrise du pilotage nécessaire à la réalisation de ce travail de précision : un grand bravo aux pilotes, aux assistants de vols, aux mécaniciens, aux personnels au sol ... à tous les membres de ces équipes de professionnels hors du commun ! Et pour d'autres informations, rendez-vous sur la page de notre site dédiée à ce sujet.


Copyright photos : Air Glaciers

jeudi 4 avril 2013

Retour en images sur l'Xtreme de Verbier / Back to the Xtreme in video !

Pour le plaisir des yeux, voici quelques images de la dernière édition de l'Xtreme de Verbier ! Nos équipes étaient présentes pour la sécurité de tous.

Just for fun, here are some images of the famous Freeride World Tour final: The best of Xtreme Verbier ! Don't forget that an Air Glaciers Team was there for the rescue part !


mercredi 3 avril 2013

Vidéo de sauvetage de nuit

Images de sauvetage ...
Voici une petite vidéo d'un sauvetage réalisé de nuit par les équipes d'Air-Glaciers. Hélitreuillage et gestes de premiers secours et une histoire qui se termine bien pour la personne secourue. Restez toujours très prudents lors de toutes vos sorties, hiver comme été.

Here are some images of a mountain search and rescue by night. Stay safe and beware of every dangers when you are out !

mardi 2 avril 2013

Qu'est ce que la via ferrata ?

Connaissez-vous la Via Ferrata ?

Une activité de plus en plus prisée des familles et des sportifs de différents niveaux attirés tant par la montagne que par le challenge !

Il s'agit d'un itinéraire sportif situé dans une paroi rocheuse. Des éléments spécifiques sont disposés tout au long du parcours afin d'assurer un passage plus aisé et d'optimiser la sécurité des personnes qui l'utilisent. Un mi-chemin entre la randonnée pédestre et l'escalade.
Les éléments que vous pourrez trouver sur votre parcours seront de types câbles, échelles, rampes, etc.
 
Pour trouver de multiplies informations sur cette activité, et notamment des parcours à arpenter en Suisse, Italie, Espagne ou encore en Andorre, rendez-vous sur le site suivant : viaferrata.org.

Et pour vous donner une idée ce qui peut vous attendre en Suisse, par exemple, voici une minute de Via Ferrata vécue à Evolène, en Valais.